Lexique

Anhydrobiose : État de suspension temporaire des activités vitales permettant à un organisme animal ou végétal de supporter une forte et longue dessiccation. (L’anhydrobiose permet le retour à la vie active [reviviscence] dès que l’humidité revient. Elle constitue l’état normal des graines jusqu’à la germination, celui des mousses et de leur faune à la saison sèche.) (Source : Encyclopédie Larousse)

Biodiversité : Diversité des espèces vivantes et de leurs caractères génétiques. (Source : Dictionnaire Larousse)

Composite : Qui est formé d’éléments divers et peu homogènes. Matériau composite : matériau formé de plusieurs composants élémentaires dont l’association confère à l’ensemble des propriétés qu’aucun des composants pris séparément ne possède. Très recherchés pour leur légèreté et leur robustesse, les matériaux composites comprennent une matrice, le plus souvent une résine organique, dans laquelle est noyé un renfort à base de fibres. Celles-ci jouent le rôle le plus important : elles résistent aux efforts et assurent la rigidité de l’ensemble. La résine sert de liant, maintenant les fibres entre elles. En règle générale, plus un composite est riche en fibres de renforcement, plus il est résistant. (Source : Encyclopédie Larousse)

Diffraction : Phénomène qui se produit lorsque des ondes rencontrent des obstacles ou des ouvertures dont les dimensions sont de l’ordre de grandeur de la longueur d’onde et qui se traduit par des perturbations dans la propagation de ces ondes. (Source : Dictionnaire Larousse)

Effet tunnel : L’effet tunnel est un effet déroutant se produisant à l’échelle du nanomètre. Il désigne la propriété que possède un objet quantique de franchir une barrière de potentiel, franchissement impossible selon la mécanique classique. Prenons un exemple imagé : d’après les lois de la mécanique classique, il est impossible à un ballon de football de passer par-dessus une colline si on ne lui donne pas une énergie initiale suffisante (un coup de pied …). Il montera à une certaine hauteur, puis redescendra en rebroussant chemin. La mécanique quantique permet de montrer qu’un électron, même si son énergie est insuffisante, a une probabilité non nulle de franchir la colline : il peut passer de l’autre côté comme s’il avait trouvé un tunnel. (Source : dossier de présentation 2009 pour le débat public sur le développement et la régulation des nanotechnologies – Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer)

Fluorescence : Propriété que possèdent certains matériaux d’absorber la lumière et de la réémettre sous forme de rayonnement de longueur d’onde plus grande. (Source : Dictionnaire Larousse)

Kératine : Protéine fibreuse que l’on retrouve chez les animaux et l’homme, dans les poils, les griffes, les ongles, les plumes et la partie superficielle de la peau. (Source : magazine Science & Vie Junior, n° 219, septembre 2007)

Macroscopique : Qui se voit à l’œil nu. (Source : Dictionnaire Larousse)

Micrométrique : Relatif à la détermination des dimensions très petites. (Source : Dictionnaire Larousse)

Nanomatériaux : terme générique utilisé pour les matériaux dont la structure interne ou externe est de dimension nanométrique dans au moins une des trois dimensions. (Source : dossier de présentation 2009 pour le débat public sur le développement et la régulation des nanotechnologies – Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer)

Nanoparticule : particule ayant les trois dimensions à l’échelle nanométrique. Il convient de distinguer les nanoparticules d’origine naturelle (poussières volcaniques par exemple), les nanoparticules d’origine humaine non intentionnelles (particules émises lors de combustion liée aux moteurs diesel ou à essence par exemple) et les nanoparticules manufacturées. (Source : dossier de présentation 2009 pour le débat public sur le développement et la régulation des nanotechnologies – Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer)

Organique : Qui provient directement ou indirectement de tissus ou d’organismes vivants, qui contiennent toujours du carbone. La chimie organique est aujourd’hui définie comme la chimie du carbone et de ses combinaisons. Du fait de sa structure électronique, le carbone permet la formation d’un grand nombre de composés par combinaison avec d’autres atomes de carbone et avec ceux d’autres éléments : dans les êtres vivants, ces autres éléments sont l’hydrogène, l’oxygène, l’azote et, plus rarement, le soufre. (Source : Encyclopédie Larousse)

Phéromone : Substance chimique, qui, émise à dose infime par un animal dans le milieu extérieur, provoque chez un congénère des réactions comportementales spécifiques. Les phéromones peuvent être contenues dans l’urine, la sueur ou les excréments, ou être élaborées par des glandes spécialisées. Diffusées dans l’atmosphère, elles sont perçues à des doses infimes par les animaux de la même espèce. (Source : Encyclopédie Larousse)

Physique quantique : La physique quantique est l’appellation générale d’un ensemble de théories physiques nées au 20eme siècle. Elle est caractérisée par la présence de la constante de Planck. Avec la relativité, cette branche de la physique marque une rupture par rapport à ce que l’on appelle maintenant la physique classique, qui regroupe l’ensemble des théories et principes physiques admis au 19eme siècle, cette dernière ayant échoué dans la description de l’infiniment petit - atomes, particules - et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique. La physique quantique a apporté une révolution conceptuelle. Elle a permis nombre d’applications technologiques. Elle est considérée avec la relativité générale d’Einstein comme l’une des deux théories majeures du 20eme siècle. La physique quantique est connue pour être contre-intuitive, choquer le "sens commun" et nécessiter un formalisme mathématique ardu. Feynman, l’un des plus grands théoriciens spécialistes de la physique quantique de la seconde moitié du 20eme siècle, a ainsi écrit : "Personne ne comprend vraiment la physique quantique". La raison principale de ces difficultés est que le monde de l’infiniment petit se comporte très différemment de l’environnement macroscopique auquel nous sommes habitués. (Source : site Wikipedia)

Protéine : Constituant essentiel des organismes vivants. Les protéines sont des macromolécules formées par l’union d’un nombre plus ou moins important de molécules organiques plus petites, les acides aminés. Tous les acides aminés sont des molécules organiques ayant en commun un groupement carboxyle COOH et un groupement amine NH2 liés au même atome de carbone. Toutes les protéines de tous les êtres vivants sont construites à partie des mêmes acides aminés, au nombre d’une vingtaine. (Source : Manuel scolaire "Sciences de la Vie et de la Terre – 1ereS ", Hatier (Paris), 2001, p. 20)

Réfraction : Changement de la direction de propagation d’une onde passant d’un milieu dans un autre. (Source : Dictionnaire Larousse)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site